Comment préparer une tisane ?

La tisane reste la façon la plus usuelle d’extraire les principes actifs d’une plante, en utilisant de l’eau. Elle est fortement ancrée dans la tradition de l’herboristerie. Le mot tisane tire son origine du grec “ptisane” qui était une décoction d’orge mondé. 

L’eau permet donc d’extraire les constituants hydrosolubles des plantes, mais pas seulement. En effet, la chaleur faisant éclater la cellule végétale, on peut par exemple trouver la présence d’huile essentielle, en très faible quantité.

La tisane se fait de trois manières différentes : l’infusion, la décoction ou la macération. L’infusion des plantes donne un infusé, la décoction des plantes donne un décocté, et la macération des plantes donne un macérât.

Veyrane vous dit tout sur la tisane et son mode de préparation !

Comment procéder ?

Par infusion

On place les plantes dans une casserole d’eau froide, que l’on porte à ébullition douce. Une fois l’eau arrivée à ébullition, on sort la casserole du feu puis on laisse infuser 10 minutes à couvert. Au terme de ces 10 minutes, on récupère l’eau qui s’est déposée sur le couvercle, puis on filtre.

Cette technique est principalement utilisée pour les feuilles et les fleurs.

Par décoction

On place les plantes dans une casserole d’eau froide, que l’on porte à ébullition. On poursuit l’ébullition de 5 à 10 minutes, en veillant à baisser le feu pour obtenir une ébullition douce, puis on filtre.

Cette technique est utilisée pour les écorces et les racines.

Par macération

On place les plantes dans l’eau froide pendant plusieurs heures, puis on filtre.

Cette technique est utilisée dans certains cas comme, par exemple, pour la racine de guimauve ou la bourdaine.

On ne garde pas une tisane plus de 24h, et il est conseillé de la filtrer avec un filtre à thé ou à café si elle est destinée à être bue plusieurs heures après sa réalisation.

On utilise en général 1 cuillère à soupe de plantes pour une tasse de 25 cl. Et on boit entre 2 et 4 tasses par jour, pendant une durée indéterminée, selon le but recherché, et les plantes utilisées.

Comment préparer une tisane ?

Si nous conseillons de mettre les plantes dans l’eau froide, et de faire chauffer l’eau ensuite, c’est pour ne pas les ébouillanter. Nous conseillons également de bien veiller à ce que l’ébullition ne soit pas trop forte, afin de traiter les plantes tout en douceur. Cependant, si c’est la méthode que nous préconisons, ce n’est pas pour dire que les autres méthodes ne sont pas valables. Libre à chacun de faire comme il le ressent.

Un moment pour se reconnecter à soi-même

Préparer une tisane est pour nous tout un art.

Nous considérons cette préparation comme un cérémonial permettant de se reconnecter au réel, car il nous oblige à être patient. Nous vous invitons à regarder les plantes se mettre en place dans la casserole, sentir l’odeur qui s’en dégage, le temps que l’eau arrive à ébullition.

Ce moment se transforme en méditation. Il amène calme et sérénité, et nous invite à considérer les plantes non plus comme de simples produits, mais comme des êtres vivants nous délivrant leurs bienfaits.

Newsletter

Pour ne rien rater de l'actualité de Veyrane

Producteurs sélectionnés

Entreprise française

Entreprise française

Produits certifiés

Logo Agriculture Biologique
Logo Nature et Progrès
Logo Syndicat des Simples

Paiement sécurisé

Logo de La Banque Postale
Logo de Visa
Logo de Mastercard
Logo de American Express

Livraison rapide

Logo de Colissimo