Infusion d'achillée millefeuille
Achillée millefeuille sauvage

5,00 8,50 

5,00 8,50 

Choix des options

Achillée millefeuille sauvage

Achillea millefolium

5,00 8,50 

L’achillée millefeuille apaise les crampes abdominales périodiques chez les femmes. Elle est traditionnellement utilisée pour faciliter la digestion et aide à maintenir une fonction vasculaire normale. Nos sommités fleuries d’achillée millefeuille sont cueillies à la main en pleine nature, dans des zones à l’écart des pollutions identifiables et selon des techniques assurant le renouvellement de la ressource prélevée.

Drapeau de la France
Labellisation Agriculture Biologique
Wishlist icon Add to wishlistAdd to wishlist

Achillée millefeuille sauvage

Famille

Asteraceae

Partie utilisée

Sommités fleuries

Mode de production

Cueillette sauvage

Utilisation

Une cuillère à soupe dans une tasse, 2 à 3 fois par jour, en infusion

Origine

Creuse, France

Labellisation

Agriculture biologique et Syndicat des Simples

Informations

Plante herbacée, vivace de 20 à 70-80 cm de haut, très polymorphe, commune dans les prés, les friches et bord des chemins. Présente du collinéen au subalpin. On la rencontre en Europe, Asie et Amérique du nord où elle est naturalisée. L’achillée millefeuille est l’une des plantes les plus précieuses pour la santé au féminin, particulièrement recommandée aux femmes souffrant à la fois de règles douloureuses et de troubles digestifs durant les menstruations. Selon Pline, le nom “Achillée” lui viendrait du fameux héros grec, Achille, qui se serait servi de cette plante pour soigner les blessures de Télèphe, roi des Mysiens. La réputation médicinale de l’achillée remonte sans doute à la préhistoire. On a découvert du pollen d’achillée en forte concentration dans la grotte de Shanidar, en Irak, où se trouve une sépulture néandertalienne. Plus tard, Dioscoride a signalé l’achillée comme étant “d’une efficacité incomparable contre les plaies saignantes, les ulcères anciens ou récents”. Hippocrate la recommandait en bains contre les hémorroïdes saignantes. Au XVIème siècle, deux médecins allemands, Lonicerus et Tabernaemontanus, précisaient que la plante stimulait l’appétit et activait la digestion. Au XIXème siècle Cazin, médecin français, la préconisait dans les maladies du système veineux (varices) et dans les spasmes utérins.

Précautions d'emploi

Ne pas donner à la femme enceinte et aux enfants.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

Newsletter

Pour ne rien rater de l'actualité de Veyrane

Producteurs sélectionnés

Entreprise française

Entreprise française

Produits certifiés

Logo Agriculture Biologique
Logo Nature et Progrès
Logo Syndicat des Simples

Paiement sécurisé

Logo de La Banque Postale
Logo de Visa
Logo de Mastercard
Logo de American Express

Livraison rapide

Logo de Colissimo